• Accueil
  • L'AJI
  • Les traitements
  • Ma vie quotidienne
  • Actualités
  • Mes questions

Que se passe-t-il chez les patients en rémission si l’on arrête le traitement par enbrel (CONGRES EULAR 2012)

L’étude rétrospective des patients italiens traités par Enbrel de 2002 à 2011 (187 arthrite juvénile montre que 50% d’entre eux sont en rémission (pas d’arthrite ni d’uvéite, vitesse de sédimentation et CRP normales).

 Des facteurs prédictifs de rémission sont mis en évidence : un début précoce, avant l’âge de 4 ans et l’absence d’atteinte du poignet multiplient par 2 la chance d’obtenir une rémission.

Le registre allemand comporte 1500 patients atteints d’arthrite juvénile et traités par biothérapie. 14% des patients ont pu arrêter l’Enbrel parce qu’ils étaient en rémission.

Un patient sur trois a rechuté après une durée moyenne de 38 mois. Les patients qui étaient traités par Enbrel et Méthotrexate  semblent avoir deux  fois plus de chance d’obtenir une rémission et celle ci est de durée prolongée.

Ces résultats sont en faveur d’un arrêt possible du traitement chez les patients en rémission, sachant toutefois que le risque de rechute est possible mais que la reprise du traitement est en général efficace.