• Accueil
  • L'AJI
  • Les traitements
  • Ma vie quotidienne
  • Actualités
  • Mes questions

Les AJI oligoarticulaires

Les AJI oligoarticulaires sont les formes les plus fréquentes : 45-50%. Le terme « oligoarticulaire » signifie, ici, qui atteint moins de 4 articulations dans les 6 premiers mois.

Les AJI oligoarticulaires débutent généralement vers 3 ans et touchent dans 80% des cas des filles. Les articulations touchées sont le plus souvent le genou puis la cheville, le poignet et le coude. L’atteinte est le plus souvent asymétrique. Il existe 2 grands types d’évolution après ces 6 premiers mois : les formes persistantes c'est-à-dire qui restent localisées à 4 articulations maximum et les formes extensives qui touchent plus de 5 articulations.

Elles s’accompagnent de la présence d’anticorps anti-nucléaires dans 75 à 85 % des cas et d’un risque d’inflammation des yeux appelée uvéite. Cette uvéite est très particulière car elle est souvent asymptomatique c'est-à-dire que le ou la patiente ne ressent rien (pas de douleurs, pas de gène visuelle) et donc cela nécessite un suivi très régulier (tous les 3 mois au début de la maladie) même en l’absence de symptômes.

Le risque de retentissement sur l’interligne articulaire est beaucoup moins important dans les formes persistantes qu’extensives.