• Accueil
  • L'AJI
  • Les traitements
  • Ma vie quotidienne
  • Actualités
  • Mes questions

Mon logement

De nombreuses aides existent pour les personnes reconnues handicapées. Ces aides sont pour la plupart dépendantes du niveau de handicap et du niveau de revenu. Bien vivre dans son logement nécessite trois conditions :

Se faciliter l’accession à un logement

  • par un prêt à taux 0% pour les propriétaires accédants
    (sous condition de ressources).

Se faciliter l’accessibilité à son logement de l’extérieur

Les travaux d’accessibilité du logement peuvent faire l’objet de subventions :

  •   par l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH) sous condition de ressources
  •   par un prêt « PASS-Travaux, prêt au taux de 1%
  •   par un prêt à taux 0% pour les propriétaires accédants (sous condition de ressources).

Se faciliter la vie à l’intérieur de son logement

Les douleurs ou les déformations articulaires peuvent limiter l’autonomie. Afin de faire à nouveau un maximum de choses, voici ce qu’il est possible de mettre en place dans votre logement :

  • aide à l’achat d’objets adaptés (couteaux, fourchettes, ciseaux,...) avec prise en charge partielle par la CPAM (liste sur ameli.fr). Cela nécessite une ordonnance de votre médecin.  Si vous ne savez pas ce qui est le plus adapté pour vous, une consultation avec un ergothérapeute permettra de vous conseiller. Enfin, l’évaluation de vos besoins directement au domicile est possible par l’intermédiaire d’un Centre d’Information et de Conseil sur les Aides Techniques (CICAT) qui pourra organiser gratuitement une visite à domicile ou sur votre lieu de travail pour remédier à vos difficultés.
  • aide par le biais de la prestation de compensation du handicap : aides techniques et pour le financement de l’aménagement du domicile.
  • aide par le fonds départemental de compensation dont la demande est à adresser auprès de la MDPH.
  • aide par un crédit d’impôt pour les équipements d’aide à la personne.
  • aide par une taxe sur la valeur ajoutée (TVA) réduite à 5,5 % pour certains équipements, appareillages ou travaux du logement.

En plus de ces aides techniques et financières, des aides humaines peuvent faciliter le quotidien : embaucher une employé(e) de maison (ménage, repassage, cuisine) est possible avec les crédits d’impôts (50 % des dépenses supportées dans l'année, dans la limite de plafonds).